Supprimer les défauts de l’âge sans opération.

0

Avant d’envisager une opération de chirurgie esthétique, il faut s’informer sur les solutions médicales existantes. Aujourd’hui, les progrès de la science permettent de retarder l’échéance de l’intervention au bénéfice de techniques moins invasives, et qui ne nécessitent aucun temps de convalescence.

Une alternative au lifting.

Le relâchement de la peau devient un complexe récurrent pour beaucoup de femmes après quarante ans. Pourtant c’est encore un trop jeune âge pour envisager un recours à un lifting qui est un geste très invasif, et qui nécessite un important temps de convalescence. Avant d’envisager cette solution assez radicale, il est possible de recourir à des techniques moins agressives de peeling ou à des injections d’acide hyaluronique. L’Ulthérapie, quant à elle est un traitement qui utilise les ultrasons afin de retendre la peau et de restaurer l’ovale du faciès. Non invasive, on la compare aujourd’hui à un mini-lifting du visage.

Repousser l’échéance de la liposuccion.

Très agressive, c’est une chirurgie très importante qui consiste à retirer de la graisse du corps par aspiration pour affiner la silhouette. Aujourd’hui, de nombreux procédés alternatifs et surtout moins invasifs ont vu le jour pour offrir aux patientes un meilleur confort. La Cryolipolyse fait partie de ces traitements non chirurgicaux qui utilisent à la fois un système d’aspiration couplé avec un procédé de refroidissement cutané.

La correction des défauts de la peau.

Lorsque l’on souffre de problèmes de peau, cela engendre beaucoup de complexes chez une patiente. Lorsqu’ils sont trop légers pour faire l’objet d’un traitement médicamenteux ou chirurgical, il est possible d’avoir recours aux techniques de médecine esthétique. Par exemple, les petits vaisseaux sanguins justes sous la peau peuvent être à l’origine de la formation des varices. Ces dernières peuvent être neutralisées grâce à l’injection d’un liquide sclérosant. Le Lazer peut faire disparaître efficacement les rougeurs du visage ou la couperose. De même, il est possible aujourd’hui de traiter les problèmes d’acné juvénile ou persistante avec une thérapie LED.

Share.

Comments are closed.