Reprise 2020 : le secteur de la plasturgie recrute !

Pour remonter la pente en cette période post-Covid, les industriels recrutent. À la recherche de personnel, ces entreprises invitent les chômeurs à se former. Explications.

Un secteur qui a besoin de sortir de la crise

L’univers de la sous-traitance du plastique a été fortement impacté par la crise sanitaire et économique. En effet, Pôle Emploi a d’ailleurs informé les industriels de l’augmentation inquiétante du chômage dans leur secteur d’activité. Le service public de l’emploi a donc poussé les entreprises du monde de la plasturgie à se mobiliser rapidement.

Ce signal d’alarme a été bien entendu par ces sociétés qui se sont mis d’accord pour lancer une action de promotion des métiers du plastique et des formations nécessaires pour travailler dans le milieu.

De plus, il faut savoir que de nombreuses entreprises travaillent actuellement sur la création d’objets anti-Covid comme l’interrupteur de sol, le masque connecté ou encore le badge «garde tes distances». Autrement dit, le secteur risque d’émerger rapidement !

Une filière qui a besoin de recruter

Cette action de promotion des métiers du plastique est donc lancée dans les différentes agences Pôle Emploi pour les chômeurs intéressés par ce secteur. Les demandeurs d’emploi se voient proposer une formation en trois étapes : présentation des métiers de la plasturgie, rencontre avec les organismes de formation et échange avec des sous-traitants comme MIHB ou Rototec.

Un monde qui a besoin de relancer ses activités

Après une longue période de confinement et malgré une situation sanitaire encore très instable, le monde de la plasturgie a besoin de relancer ses activités afin de rattraper les pertes financières provoquées par le virus. La rentrée 2020 est un véritable défi que les industriels doivent absolument relever pour remonter la pente et participer à la reprise économique du pays.

Et face à la hausse du chômage, il était nécessaire de renseigner les demandeurs d’emploi sur la variété des métiers de la plasturgie. Par exemple, le responsable de MIHB a expliqué pendant le programme que sa société travaille à 80 % pour le monde de l’automobile en produisant des pièces techniques en multi-injection et en fabriquant des moules en plastique d’inserts métalliques.

Les industriels recherchent donc des profils techniques qui seront capables de participer au processus d’industrialisation. Ceux sont des métiers peu connus qui nécessitent un apprentissage précis, d’où le besoin urgent de proposer ces formations. Donc, si le monde de la plasturgie vous attire, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre agence Pôle Emploi.

IT-Expo.FR