Quels sont les avantages d’une Sarl ?

Voilà déjà quelques temps que vous réfléchissez à l'idée de créer votre propre activité. Votre projet est solide. Les chiffres prévisionnels parlent d'eux-mêmes. Vous hésitez désormais sur le statut juridique de votre entreprise. En effet, entre sas, sarl, sasu, eurl, sci, les possbilités sont nombreuses. Chaque statut dispose d'avantages et d’inconvénients différents. Ainsi, se mettre à son compte nécessite d'être parfaitement renseigné. Cependant, si vous n'avez pas un énorme capital de départ, la Société À Responsabilité Limitée, peut-être un choix judicieux.

Qu'est ce qu'une Sarl?

La sarl, pour Société À Responsabilité Limitée, est assurément le statut la plus simple d'une société. La création d'une sarl, tout comme sa gestion est assez simple et facile. Au quotidien, l'ensemble est piloté par un gérant qui peut-être l'un des deux associés obligatoires à la création de l'entreprise. En effet, une sarl compte entre 2 et 100 associés. Une sarl disposant d'un seul associé n'est autre qu'une Eurl. Une Sarl est une société qui peut-être créée avec un capital social minimum d'un euro seulement. La responsabilité des associés se limite à leurs apports respectifs. Ce statut oblige à la tenue annuelle d'une assemblée générale constituée de l'ensemble des associés et ce afin de valider la tenue des comptes. De base, une sarl est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) mais il est possible de faire le choix de l'impôt sur le revenu (IRPP) si les associés appartiennent à une même famille.

Quels sont les avantages du statut juridique SARL ?

1) La limitation des responsabilités est le premier des avantages. Concrètement, la Sarl est une personne morale dont la responsabilité peut-être engagée, tandis qu'en tant qu'associé votre responsabilité financière se limite à votre contribution au capital. 2) Ce statut est parfaitement encadré par la loi. Les dispositions prévues par la loi ne peuvent-être abrogées par la rédaction de statuts d'entreprise. Ce verrouillage est là en vue d'apporter un maximum de sécurité aux associés et particulièrement aux associés majoritaires. 3) Un autre avantage et pas des moindres, dans le cas ou le gérant détient plus de 50% des parts sociales, il pourra être en mesure de bénéficier du régime plus avantageux des travailleurs non salariés. 4) Le quatrième avantage est relatif au conjoint du gérant qui pourra demander le statut de conjoint collaborateur bénéficiant ainsi d'une protection sociale complète sans que cela pèse financièrement sur la société.

En conclusion, ce statut dispose d'avantages certains. Cependant depuis la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 d'autres statuts ont vu le jour et la Sarl se voit concurrencée par la société anonyme simplifiée (Sas).

      IT-Expo.FR