Pourquoi les Anglais n’investissent plus en France ?

Depuis plusieurs années, la France a perdu de sa gloire auprès des investisseurs étrangers. Et cette tendance est encore plus marquante si l’on s’intéresse aux investisseurs d’Outre Manche. Entre 2015 et 2016, les investissements directs étrangers ont ainsi été divisés par trois, Un chiffre choc et inquiétant, qui n’est pourtant pas si étonnant. En effet, la France a perdu de sa superbe il y a plusieurs années déjà, et il s’avère que les injections de fonds qui y sont effectuées ne sont pas toujours rentables. La plupart préfèrent donc limiter les risques et investir auprès de juridictions plus souples fiscalement.

Une baisse de l’attractivité française ?

C’est la réflexion que n’importe qui se ferait au premier abord. Alors qu’il il y a quelques années, les Anglo-saxons se ruaient vers les banques pour ouvrir un compte en France, ils sont désormais bien plus frileux. La France serait donc moins intéressante qu’à l’époque ? Pas si l’on y regarde plus près.

Selon une étude relayée par Le Monde il y a quelques années, les chiffres publiés par les sociétés de sondage sont en fait biaisés. En effet, les filiales qui investissent en France mettent en place des systèmes complexes pour limiter leur dépenses fiscales, et il est difficile de savoir qui investit. Certains investissements “de l’étranger” sont en fait effectués par des citoyens nationaux. Pas de réelle raison de s’inquiéter donc, même si la tendance globale est quand même à la baisse.

Le secteur de l’immobilier toujours en pleine expansion chez les expatriés Anglais 

S’il y a bien un secteur qui ne connaît pas la crise, c’est celui de l’immobilier. Les Anglais sont toujours plus nombreux à venir s’installer en France et à y investir dans les murs. Ils figurent d’ailleurs parmi les acquéreurs les plus présents sur le territoire, avec une hausse de plus de 30% chaque année.

Même si le mode de vie à la française les attire, ils pratiquent surtout l’investissement locatif dans le neuf, très rentable sur le long terme.

      IT-Expo.FR