Mesurez vos capacités professionnelles grâce au bilan de compétences

Vous êtes salarié d’une entreprise et vous avez donc un métier entre vos mains depuis plusieurs années. Avoir un emploi ne suffit pas pour être heureux dans sa vie active. L’évolution professionnelle est très importante pour monter dans l’échelle sociale et s’épanouir. Un changement de direction peut également être envisagé, si le poste occupé n’est pas évolutif et fait stagner un employé dans une monotone fonction. Le salarié a le droit de demander d’effectuer un bilan de compétences pour faire le point sur ses capacités.

Le bilan de compétences pour le salarié

Un salarié en CDI peut légalement faire la demande d’un congé à son patron pour réaliser un bilan de compétences. Pour avoir le droit faire ce bilan, le salarié doit justifier d’une certaine ancienneté dans l’entreprise d’au moins douze mois, et d’une activité salariée d’au moins cinq ans dans différentes entreprises. Grâce à ses années de travail, le salarié peut bénéficier de son congé, pour faire le point sur sa carrière et ses envies d’évolution et de reconversion. Un courrier devra être adressé à l’employeur 60 jours avant le début du bilan, pour permettre de réorganiser le travail durant l’absence de l’employé. Le bilan de compétences est très important pour guider les salariés dans leurs choix professionnels. Ils prendront conscience de leurs capacités et se découvriront sans aucun doute, des qualités pour faire autre chose que leur métier actuel. Un employeur peut de son côté proposer un bilan de compétences à un salarié pour évaluer ses connaissances et lui permettre de monter hiérarchiquement dans la société. 

Comment se déroule le bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un bilan qui se découpe en trois étapes. La première étape sera de s’assurer de l’engagement du candidat. Les différents ateliers du bilan seront présentés et une première analyse des besoins sera établie. La deuxième étape consiste à déterminer les qualités professionnelles et personnelles de la personne, l’expérience est détaillée ainsi que les connaissances acquises durant des années. Les possibilités de reconversion sont abordées avec le salarié qui a un projet bien défini. La troisième étape sert bien entendu à conclure le bilan de compétences. Un rapport détaillé est transmis au participant et les directions à prendre sont évoquées pour réussir une reconversion. Son projet sera validé par le conseiller dans les moindres détails. Des formations pourront démarrer à la suite de ce bilan de compétences pour permettre au salarié de mener à bien un changement qui lui tient à cœur. 

Tags :

      IT-Expo.FR