Mesurer sa capacité de réussite dans les études.

Les cursus post-bac, universitaires, ou les grandes écoles s’internationalisent de plus en plus. Comment évaluer le niveau des différents candidats lorsque les normes et les critères de notation varient d’un établissement scolaire à un autre ? La solution a été trouvée par les créateurs du GMAT.

Qu’est-ce que le GMAT ?

Le graduate management admission test est un examen d’aptitude qui ne se base pas que sur le contrôle des connaissances pures. Les concepteurs de cette évaluation ont également inséré d’autres questions concernant les aptitudes psychologiques et personnelles susceptibles de révéler plus d’informations qu’un contrôle des connaissances basique. Il ne se borne pas à révéler si l’étudiant est capable d’intégrer ou non un cursus particulier, il est en mesure de vous dire s’il va le réussir, et dans quelles proportions. Ce test est particulièrement orienté sur les perspectives d’études à l’étranger.

Pourquoi les établissements demandent-ils le GMAT ?

Le GMAT est un programme qui vérifie vos capacités de réussite dans un cursus universitaire axé sur la gestion. Il n’est donc pas étonnant que la majorité des écoles de commerce ou d’économie se servent de cet indicateur dans la procédure de recrutement de leurs futurs étudiants. Par ailleurs, il n’y a pas que les universités et les grandes écoles qui utilisent ce système de contrôle. Les organismes de financement d’études et les institutions qui octroient des bourses au mérite s’en servent pour évaluer le degré de financement à attribuer à un candidat.

Comment s’y préparer ?

Cet examen n’est pas gratuit et coûte en moyenne 250 dollars. Des centres de formation spécialisés dans la préparation des concours d’accès aux écoles de commerce proposent d’aider les étudiants à optimiser leurs chances de réussite pour le GMAT. Souvent, il s’agit de formules d’entraînement soit en groupe, soit sous forme de cours particuliers. En complément de cet examen, les établissements d’enseignement supérieur demandent également des résultats positifs aux tests d’anglais internationaux comme le TOEFL par exemple.

      IT-Expo.FR