Le divorce à l’amiable engendre un coût plus conséquent

Certains couples pensaient sans doute que la séparation avec le consentement à l’amiable serait beaucoup plus intéressante. En réalité, la différence peut être importante, car le coût généré sera généralement plus élevé.

Les avocats ont la possibilité de fixer librement leurs honoraires lors d’une séparation

Nombreux sont les couples qui cherchent à calculer le coût d’un divorce, car les dépenses sont engendrées par les multiples démarches administratives. Le gouvernement a souhaité injecter dans le secteur de la justice une nouvelle mesure afin d’apporter un peu de souffle à tous les tribunaux qui n’arrivent plus à jongler avec cette quantité astronomique de dossiers. Ces derniers s’entassent dans les bureaux des magistrats et ils n’arrivent plus à entrevoir le bout du tunnel. Les partenaires pensaient sans doute que cette simplification serait astucieuse dans tous les domaines, mais le montant demandé sera normalement conséquent. Cela est expliqué par la présence d’un avocat, il est obligatoire de se présenter avec celui-ci lors de votre passage devant le notaire.

D’autres frais sont à prévoir lors d’un divorce à l’amiable avec l’enregistrement de l’acte

Il est important de préciser que d’un point de vue financier, cela peut représenter un problème important puisque les honoraires sont déployés librement. Les cabinets ont le loisir de définir les coûts de chacune des démarches selon leurs envies. Par conséquent, certains auront tendance à partager une facture beaucoup plus élevée que d’autres. Ces frais ne sont pas les seuls qui doivent être pris en compte, il faudra ajouter pratiquement 120 euros pour l’enregistrement de l’acte ainsi que les copies de ce dernier. Les couples devront prévoir plusieurs centaines d’euros, ce qui représente un budget colossal notamment pour les foyers modestes.

L’aide juridictionnelle est envisageable pour les foyers dont les revenus sont faibles

De plus, si la procédure est complexe, les avocats devront multiplier les heures, ce qui peut à nouveau entraîner des dépenses très fortes. Dans tous les cas, si vos revenus sont compatibles, vous avez la capacité de débloquer l’aide juridictionnelle. Celle-ci est calculée en fonction des ressources, mais elle a la particularité d’être valable avec le notaire et les avocats. La démarche peut être gratuite si toutefois les salaires sont extrêmement bas. Il est important de noter que certains notaires veulent être payés avant que l’acte soit enregistré. Si cette formalité n’est pas validée, sachez que votre divorce ne sera pas pris en compte.

      IT-Expo.FR