La zone C bénéficie désormais d’un dispositif de défiscalisation très connu

Les contribuables apprécient grandement la défiscalisation, mais un dispositif présente parfois des limites problématiques. Ces dernières s’articulent généralement autour des zones compatibles, il est donc judicieux de se rapprocher d’un professionnel expérimenté dans la gestion de patrimoine.

La défiscalisation a le vent en poupe en France grâce à des mesures réjouissantes

Le gouvernement était confronté à un problème de taille par rapport à l’immobilier, car certaines zones sont largement touchées par une pénurie. La demande est élevée, mais l’offre n’est pas suffisante, l’État a donc dévoilé plusieurs dispositifs de défiscalisation. Le mode opératoire est relativement simple puisqu’il suffit de suivre les conditions afin de jouir d’une réduction fiscale parfois colossale. Cela concerne de nombreux biens qu’ils soient intégrés dans le domaine de l’ancien ou du neuf. Dans tous les cas, les dossiers sont souvent complexes surtout lorsqu’ils évoquent ces fameuses zones compatibles.

La zone C est désormais compatible avec le dispositif Pinel selon la loi de Finances 2017

Si vous souhaitez en apprendre davantage notamment pour un investissement à Rennes ou du côté de Nantes, il est préférable d’opter pour les services d’un conseiller en gestion de patrimoine. Bertrand Demanes, spécialisé dans l’investissement locatif pourra vous aiguillier concernant le chemin à entreprendre et celui à délaissé à cause d’une rentabilité moyenne. De plus, un tel professionnel connaît toutes les subtilités de ce marché, il n’aura donc aucune difficulté pour vous renseigner sur les villes les plus intéressantes afin d’acquérir un logement rentable. D’ailleurs, la loi de Finances 2017 dévoile dans l’article 68 une nouveauté attractive pour les contribuables, car le dispositif Pinel est désormais élargi aux communes identifiées dans la zone C.

Une telle extension de la compatibilité du dispositif pourrait causer des excès considérables

La réduction est identique à celle déployée pour les zones A et B, mais il est impératif de jouir d’un accord obtenu par le préfet. Ce dernier attribue ainsi une dérogation pour que l’expérimentation soit validée pour ces villes. Cela devrait combler les attentes des contribuables, mais tous les experts ne sont pas convaincus par cette extension. Elle pourrait s’avérer problématique et causer sur le long terme de nombreux excès. Certains ont d’ailleurs été enregistrés du côté d’Angoulême, qui est considéré comme une zone attractive pour les consommateurs. Ils ont donc massivement déployé le dispositif Robien. En parallèle, il est tout de même judicieux de préciser que la zone C est parois à l’origine d’une absence d’offre locative.

      IT-Expo.FR