Construire soit même son dressing

Votre placard est hors normes et vous n’avez pas les moyens d’investir dans un meuble sur mesure. Pourquoi ne pas fabriquer votre dressing vous même ? C’est une démarche à la fois ludique et économique. Vous serez également très fier de montrer votre ouvrage à votre entourage. Voici quelques astuces pour ne pas vous tromper.

Choisissez les bonnes planches.

Il est essentiel d’investir dans des matériaux de qualité afin que vos étagères soient suffisamment solides pour servir de rangement. Premièrement, vous devez trouver la bonne épaisseur. Si vous achetez des planches trop fines et que vous stockez des choses lourdes comme des caisses remplies de vieux objets, le poids risque de les faire gondoler à la longue et de déstabiliser l’ensemble de l’armoire. Il faut donc veiller à choisir une épaisseur minimum de deux centimètres et demi. L’essence utilisée jouera également sur la qualité de votre ouvrage. Par exemple, préférez les matières brutes à de l’aggloméré pour une durée de vie plus longue. Si vous ne pouvez pas investir dans une scie circulaire pour la découpe du bois, la plupart des magasins de bricolage proposent ce service en option.

Traitez votre bois.

Même si vous fermez votre dressing avec une porte coulissante ou un rideau, la poussière pourra s’infiltrer. Il faut donc traiter vos planches, d’une part pour lui permettre de mieux respirer et résister aux effets du temps, d’autre part pour pouvoir le nettoyer plus facilement. Un grand nombre de produits vous serviront à obtenir l’aspect que vous souhaitez. De la peinture adaptée pour le mettre en couleur, des vernis pour le protéger des chocs et des traces, de l’huile de lin ou de la cire d’abeille pour le nourrir, ou encore des teintures pour lui donner un aspect vieilli et patiné.

Dessiner un plan.

Un dressing ne doit pas se construire à la légère. Il est indispensable de dessiner votre meuble pour y intégrer les dimensions, surtout si vous voulez des étagères plus rapprochées pour le coin chaussure par exemple. Choisissez des fixations adaptées au poids de charge de vos planches. Préférez inclure un système de tasseaux pour entreposer du poids. N’oubliez pas de mesurer les niveaux avant de construire pour prendre en compte l’inclinaison du sol et ne pas vous retrouver avec une armoire bancale. Vérifiez-les régulièrement pour vous assurer un meilleur résultat.

IT-Expo.FR