Comment optimiser votre bien être dans votre logement ?

0

En 1964, Dionne Warwick chantait “A House is not a Home” (“Une maison n’est pas un foyer”); en 2017, le thème n’a pas pris une ride : on peut très bien se sentir comme un étranger chez soi. Sentiment de mal être, manque de repères, impression d’être chez quelqu’un d’autre. Ce ressenti fait notamment suite dans beaucoup de cas à un déménagement, vécu par certains comme un véritable choc émotionnel. Fort heureusement, c’est loin d’être une fatalité. Voici comment optimiser votre bien-être dans votre logement.

Mettre des fleurs fraîches

 

Outre le fait qu’elles sont belles et dégagent un parfum agréables, les fleurs contribuent à notre bien-être dans notre logement, c’est du moins ce qu’affirme une étude menée par des chercheurs de l’Université du New Jersey. Les fleurs sont porteuses d’émotions positives et procurent un sentiment de satisfaction qui optimise le bien-être domestique.

Agencer l’éclairage

 

Rien de plus désagréable que l’impression d’être dans une cabine d’essayage éclairée aux néons blancs (celles qui font paraître 10 ans et 10 kilos de plus) dans sa propre salle de bain. Donc exit les halogènes agressifs, les ampoules suspendues à nu et les grands méchants néons blancs. Idéalement, une pièce doit compter trois types d’éclairages : l’éclairage général, l’éclairage fonctionnel et l’éclairage d’ambiance. Le premier est indirect (il éclaire toute la pièce), le deuxième est dirigé vers une tâche et un endroit précis (lampe de bureau, de plan de cuisine, liseuse, rétro-éclairage du miroir de salle de bain, etc), le 3e est le plus personnel : il donne le ton de la pièce (intime, vintage, classique, contemporain, traditionnel, etc).

Faire son lit

 

À l’instar du lait avant ou après les céréales, deux écoles s’opposent sur la question du lit fait le matin. D’un côté “ça sert à rien, je vais me coucher dedans le soir”, de l’autre, ceux qui le font systématiquement. Et ces derniers auraient raison… Cela peut-être paraître anodin, voire une perte de temps, mais faire son lit tous les matins en se levant donne tout de suite une sensation d’ordre et de propreté. D’après Hunche (your personal decision maker) 71 % de ceux qui font leur lit le matin se considèrent comme étant heureux, alors que 62 % de ceux qui ne le font pas se disent malheureux. Ranger quelque chose dés le réveil, c’est déjà être dans une dynamique et s’assurer de retrouver un lit bien fait le soir, c’est agréable.
Sinon, pour le lait, c’est après les céréales.

 

Nettoyez votre évier

 

Goulet stratégique de la maison, l’évier peut rapidement devenir une source de miasmes et de mauvaises odeurs s’il n’est pas régulièrement entretenu. Alors qu’il suffit d’un peu de javel ou de vinaigre blanc (le produit nettoyant écologique 2.0) de temps en temps pour retrouver un évier propre et désinfecté, qui ne fait pas grimacer à chaque fois qu’on passe devant.

Non à la procrastination

Profitez que votre plat cuise au four pour ranger le plan de travail de la cuisine, passez l’aspirateur régulièrement pour éviter d’avoir à gérer un troupeau de moutons, changer les ampoules dés qu’elles sont cassées, etc. Cela permet d’éviter de se retrouver à tout faire au dernier moment, quand la vaisselle s’entasse, que les meubles sont recouverts de poussières et que la poubelle déborde.

Mettre du doux et des tissus

La décoration intérieure est encore le meilleur moyen de s’approprier un logement qui nous rebute, encore plus quand il s’agit de donner du confort, de la chaleur et de la douceur à son logis : plaids, coussins, tapis, rideaux, serviettes, etc. Ils se personnalisent à volonté et sont plus simples (et moins chers) à changer que la moquette ou le papier peint.

Share.

Comments are closed.