La gastronomie est en vogue sur Internet

Divertissement

Acheter sur Internet est devenu une habitude pour plus de la moitié des Français. Et les produits concernés sont aussi divers que variés. High-tech, électroménager, consommables… mais aussi nourriture ! Plus d’une personne sur trois annonce avoir déjà acheté des aliments sur le Web

Il faut dire que l’offre est large. De la simple box à offrir au panier frais avec fruits et légumes bio, en passant par le drive, il y a de quoi satisfaire les plus exigeants. Mais acheter à manger sur Internet vaut-il vraiment le détour ? La qualité et les prix sont-ils les mêmes que dans les magasins physiques ? Tentative de réponse dans cet article.

Une tendance plutôt récréative pour la plupart

La grande majorité des consommateurs achètent de la nourriture qu’ils offrent ensuite. Les boutiques spécialisées pullulent sur le Web, et la cuisine du monde est à l’honneur. Produits importés du Japon, des États-Unis, ou même d’Australie… Il est possible de faire un tour du monde culinaire sans décoller de son canapé !

La gastronomie française est également à l’honneur, avec des produits mettant en avant nos plus belles régions. Par exemple, certains sites sont spécialisés dans la vente de spécialités bretonnes. De quoi satisfaire son palais sans aucun problème !

Acheter de l’alimentaire sur Internet, est-ce que c’est moins cher ?

Selon l’autorité de la concurrence, acheter sur Internet revient moins cher dans tous les cas… sauf pour l’alimentation. Un point en moins pour les inconditionnels d’Internet donc. Et la raison est plutôt simple : conserver des aliments est complexe. Bien plus complexe que pour une paire de chaussures en tout cas. Et cette difficulté se ressent nécessairement dans le prix final.

Seul domaine dans lequel les prix restent comparables à ceux pratiqués en grande surface : le drive. La plupart des enseignes s’alignent sur les prix qu’elles proposent en boutique traditionnelle.

Vous l’aurez compris, malgré ses nombreux avantages, Internet ne vaut pas vraiment le détour en ce qui concerne la gastronomie. Manque de proximité, prix à la traîne, manque de confiance… La marge de progression est encore large.